Articles postés dans la catégorie J’ai testé pour vous

J’ai testé pour vous : « les qbits et la spintronique au Japon! »

Aujourd’hui nous vous présentons le témoignage de Claire Fougerouse, qui vient de rentrer du Japon. Elle a étudié là-bas la spintronique « une technique qui exploite la propriété quantique du spin des électrons dans le but de stocker des informations ».* Lire la suite

J’ai testé pour vous : être dans le comité du CFP de Devoxx France

Devoxx France approche à grands pas. C’est LA conférence incontournable de l’écosystème Java et tout ce qui gravite autour en France. Cela fait 4 ans que j’y assiste au moins pendant 1 jour. Pour cette année 2016, et cette 5ème édition, j’ai eu la chance de vivre l’expérience de l’intérieur : j’ai été dans le comité de sélection des sujets ! Lire la suite

On a testé pour vous : l’animation d’atelier de programmation pour les enfants

L’animation d’atelier de programmation pour les enfants fait partie des objectifs de Duchess France. En effet, c’est l’occasion de faire découvrir notre métier aux enfants et aussi aux parents. Pour se lancer, il existe plein d’initiatives avec des formats et des ateliers différents. Voici les témoignages de Blandine et Ellène qui on l’espère, vous donneront envie de vous lancer dans l’aventure.

Lire la suite

J’ai testé pour vous : le syndrome de l’imposteur

Cet article s’intitule « j’ai testé pour vous : le syndrome de l’imposteur » mais pour être honnête avec vous, je l’ai « testé » à l’insu de mon plein gré. Ce syndrome est venu à moi et non l’inverse.

Lire la suite

J’ai testé pour vous : les entretiens chez Google et Facebook

Il y a deux ans j’ai participé en tant que speaker à Google DevFest W à Paris. Cela faisait 6 mois que j’étais freelance. Peu après, Google m’a contacté pour me proposer de passer des entretiens chez eux. J’ai décliné pour deux raisons : la première, je voulais continuer à être freelance. La deuxième, je ne voulais pas y aller en mode “touriste”. Je savais qu’il fallait un minimum de préparation pour leurs entretiens d’algorithmique et structures de données. Et je n’avais ni le temps ni la motivation (cf je voulais être freelance) pour me lancer.

Deux ans après, je