Agile France 2010 – Jour #2

Les conférences

La fatigue, je vous dis ...

La fatigue, je vous dis …

Florence Chabanois et moi même Claude Falguière étions là aussi pour le deuxième jour. La fatigue s’accumule mais on ne va pas rater plein de bonnes choses pour autant.

Un plus par rapport à la veille, on maîtrise maintenant le trajet et il n’a pas été nécessaire de se lever aussi tôt.

Le deuxième jour la keynote était consacrée à Esther Derby qui nous a parlé a parlé de confiance dans l’équipe et des moyens de l’acquérir et la conserver dans “Self-help for Self-organizing Teams”.

Un exemple simple d’action que l’on peut avoir dans un projet en n’acceptant pas certains comportements impolis à montré qu’on est tous acteurs des relations dans l’équipe.

Jeu de Rôle Scrum par Yannick Ameur

Une présentation toujours très animée et pédagogique.

Jeu de rôle SCRUM : le Product Backlog

Jeu de rôle SCRUM : le Product Backlog

6 participants constituent une équipe projet pour construire un château.

Les participants ont un rôle dans le projet décrit sur une carte et comme dans tout vrai projet certains joueront un rôle non contributif, voire négatif.

Et bien sûr le client ne sait pas ce qu’il veut non plus. Une fois le château construit, il veut finalement autre chose.

Le but de l’expérience est de montrer moment l’équipe arrive à répondre à la problématique malgré tous ces écueils en mode cascade et en mode Agile.

Les photos de cette session sont en fil rouge dans l’article.

Jeu de rôle SCRUM : construction du château

Jeu de rôle SCRUM : construction du château

XP/TDD avec des technologies “legacy” par Pascal Ognibene

Claude Falguière

Pascal Ognibene qui travaille depuis longtemps dans le monde des télécoms, nous a fait un retour d’expérience sur la mise en place de TDD dans des environnements C++ ou sur des logiciels spécifiques.

C’est une bataille difficile qui doit se préparer avec soin et il faut savoir que cela coûtera cher car la mise en place demande encore beaucoup de scripting spécifique.

La difficulté vient du retard dans le portage des outils du monde Java dans le monde du C++, d’obstacles à surmonter liés à la technologie (par exemple, les éditions de liens en C++ qui peuvent ralentir considérable le rythme) , mais surtout la dette technique particulière de l’application qui fait que ses composants ne sont souvent pas testables isolément.

Jeu de rôle SCRUM : c'est l'heure de l'inauguration sous les confettis

Jeu de rôle SCRUM : c'est l'heure de l'inauguration sous les confettis

Consensus workshop, par Thi Lan Huong LE

Florence Chabanois

L’objectif de la session était de trouver ensemble “Comment améliorer les relations entre producteurs et utilisateurs” (ou quelque chose comme ça).

La méthode a vraiment le mérite de générer beaucoup d’idées (des très bonnes) mais le consensus est difficilement atteignable quand les participants sont nombreux, en dépit des efforts de l’animatrice.

Le principe était déjà de partir de propositions individuelles, d’élargir à un groupe plus restreints de 3 personnes, puis au 30-40 participants.

  • Chacun cherche 10 propositions sur sa feuille
  • Fait une sélection dessus (en les triant je crois)
  • Dans un groupe de 3 personnes, on se partage les idées et on doit en dégager 7.
  • Chaque idée est à écrire sur une feuille A4, bien visiblement
  • On ramasse 3 idées préférées de tous les groupes sur le mur (un tissu magique permettait de retenir les feuilles, sans colle, et ça tenait bien !!!)
  • Le groupe entier essaie des les trier par ressemblance sur des colonnes séparées. C’est une phase très très longue et le consensus me parait vraiment peu atteignable ici.
  • Un ramassage est effectué avec les 4 idées restantes de chaque groupe, si elles ne sont pas encore apparu dans le tableau.
  • Le groupe essaie de les rattacher aux colonnes existantes, sinon d’en créer d’autres.
  • Le groupe tente ensuite de donner des noms à chaque colonne. Par exemple : “favoriser la communication”.
  • A la fin, il y a autant d’axes que de colonnes pour résoudre le problème. Les papiers en dessous sont des moyens de le faire.
  • Dans le plan d’actions : il vaut mieux commencer par les solutions les plus impactantes et/ou les plus simples à mettre en oeuvre.

J’ai apprécié le souci de consensus, même si je n’ai pas le sentiment qu’il ait été atteint. Par contre, c’était réellement excellent comme exercice de brainstorming.

Jeu de rôle SCRUM : le plus beau château ... celui que le client veut

Jeu de rôle SCRUM : le plus beau château … celui que le client veut

Fin de cette seconde journée

On repart bien fatiguées mais avec plein d’idées en tête.

Merci aux organisateurs d’Agile France 2010 pour leur travail

  • Sébastien Douche
  • Yannick Ameur
  • Agata Sobik
  • Pascal Pratmarty
  • Thibault Bouchet
  • Jonathan Scher

Nous laissons le mot de la fin au canard qui est venu assister à XP/TDD avec des technologies “legacy”.

Je laisse le mot de la fin au canard qui est venu assister à XP/TDD avec des technologies "legacy"

Coin !

A suivre, en 2011 !

Début de l’article : Jour #1

Les textes sont de Florence Chabanois et Claude Falguière. Les photos sont de Claude Falguière.

Tags :

Claude Falguière est coach devops chez Valtech. Son expertise concerne le déploiement et l’analyse des performances. Elle s’intéresse aussi aux langages fonctionnels et aux moyens ludiques d’apprendre l’informatique. Elle est co-fondatrice de Duchess France mais elle s’est mise en retrait pour se concentrer sur la fondation de Devoxx4Kids France et oeuvrer contre les stéréotypes auprès des plus jeunes. Elle est membre du Paris JUG et du comité de programme de Devoxx France en charge du track Future.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom*

Email

Website

dix + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer