Interview d’Adeline, animatrice d’ateliers pour enfants pendant la Code Week

Développer, Duchess Agit

Pour vivre la Code Week de l’intérieur, nous vous proposons l’interview d’Adeline qui a participé en tant qu’animatrice aux ateliers pour des enfants de CE1 sur Limoges.

 

AtelierCode

 

Qui es-tu ? Quel est ton parcours ? Pourquoi étudies-tu l’informatique ?

Je m’appelle Adeline Mignot, je suis étudiante en deuxième année de DUT informatique. J’ai un parcours peu conventionnel : avant de me lancer dans l’aventure et les joies du code, j’ai fait un an de médecine. Je vous avoue que cela n’a pas été très concluant. Depuis deux ans, j’étudie l’informatique. J’utilise cet outil depuis que je suis toute petite, je voulais apprendre à l’utiliser d’une façon plus intelligente et c’est exactement ce que j’ai trouvé dans cette formation. Je suis tombée dedans un peu par hasard, car au début je ne savais pas du tout ce que j’allais faire après ma première année de médecine. J’ai dû me remettre en question, ce fut long mais au final j’en suis heureuse puisque j’ai trouvé un domaine dans lequel je m’épanouis totalement. Mon parcours m’a surtout appris qu’il fallait bien réfléchir à son orientation, c’est vraiment LE choix qui fait ce qu’on sera plus tard.

 

Comment as-tu participé à la Code Week?

J’ai participé à une après midi, qui visait à faire connaître le code aux plus jeunes. Durant cette après midi, nous avons avec 2 autres étudiants et une de mes enseignantes animés, via la plateforme http://studio.code.org/, un atelier composé de jeux portant sur le code.

 

Qu’as-tu aimé dans ton intervention de la Code Week ? Qu’est-ce qui t’as marqué ? Es-tu prête pour recommencer ?

Cet après midi m’a été autant bénéfique qu’aux enfants. J’ai aimé transmettre du savoir et avoir en retour leur vision du code et découvrir comment ils résolvaient les énigmes qui leur étaient proposées. C’est l’attitude des enfants qui m’a marqué durant cet atelier : ils avaient, pour la plupart, envie de comprendre et voulaient à tout prix y arriver. Plus l’après midi passait et plus il y avait une sorte de compétition qui s’installait et j’ai trouvé cela très amusant : d’une certaine façon même à notre niveau il y a toujours un peu de compétition (parfois contre nous même). Je suis, bien sûr, prête à recommencer et je garde vraiment un très bon souvenir de cette expérience.

 

Pourquoi chacun devrait-il apprendre à programmer ou être initié au code ? Est-ce qu’il y a un message que tu souhaites faire passer ?

Je pense que chacun devrait au moins avoir des notions de code. Cela permet vraiment de mieux comprendre la machine et de savoir plus ou moins comment elle fonctionne. On peut faire tellement de chose avec du code. Le code est maintenant présent presque partout. Il n’y a pas vraiment de message que je veux faire passer, juste faire réfléchir les gens sur le fait que la technologie va tellement vite maintenant; et que si on ne veut pas être perdu dans tout cela, je pense qu’il est intéressant d’au moins connaître des bases de code.

 

Y-a-t-il d’autres actions qui te tiennent à cœur ?

D’autres actions qui me tiennent à cœur, je ne sais pas mais je voudrais juste rajouter que malgré les idées reçues, le code n’est pas fait seulement pour les “geeks” ou tout ce que vous voudrez … En fait, peu importe qui vous êtes si cela vous intéresse vous pouvez tout comme moi le faire, il vous faut au moins de la motivation.  

 

codeweek-badge

Merci Adeline ! Rendez-vous pour la prochaine édition de Code Week!

Tags : ,

Isabelle Blasquez est enseignant-chercheur. Passionnée d’agilité et sensible au mouvement Software Craftsmanship, elle a fondé les journées #iutagile qui sont des rencontres nationales destinées à favoriser les échanges entre les enseignants des IUT Informatique et le monde professionnel. Vous pouvez la croiser sur Limoges ou dans les communautés toulousaines ou marseillaises.

Créée en 2010, Duchess France ​est une association destinée à valoriser et promouvoir les développeuses et les femmes avec des profils techniques dans l’informatique, pour leur donner plus de visibilité, mais aussi contribuer à faire connaître ces métiers et créer des vocations. Les Duchess France sont présentes dans les conférences européennes pour représenter et partager leurs expertises. Une des missions des Duchess France est également d'inciter et d'accompagner des femmes à prendre la parole dans le cadre de ces conférences.

Commentaires

  • Sandrine VATON dit :

    Très belle initiative. Est-il possible d’avoir accès à la liste des challenges qui ont été posés à ces enfants de CE1? Bien utile pour qui doit animer des ateliers d’initiation à l’informatique à ce niveau-là. On trouve beaucoup de ressources pour de la vulgarisation en physique, chimie, optique… mais c’est difficile de trouver des idées de contenus adaptés en informatique pour des élèves de primaire.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nom*

    Email

    Website

    20 − 6 =

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer