Le Startup Weekend Women…DONE ! Voici le retour

Coup de coeur, Développer, Les communautés

Le deuxième week-end de mars a eu lieu une édition Startup Weekend Paris organisée par UP Global, un mouvement composé des personnes très motivées par l’entrepreneuriat.

Et cette fois-ci l’édition était focalisée sur les femmes. En effet il est bien connu que moins de femmes fondent leur entreprise que d’hommes ; et c’est pour cette raison qu’avec cette édition spéciale les organisateurs, se sont donnés pour objectif de faire ressortir les capacités des femmes à entreprendre. Les hommes étaient également les bienvenus même s’ils n’étaient pas la cible première.

En bref tous ceux qui avaient envie de se lancer dans l’entrepreneuriat étaient invités à se joindre à cet événement.

 

sw_thumb

 

Le Startup Weekend Paris W en quelques chiffres c’est :

  • 80 participants
  • 80% de femmes ! Un vrai record même en comparant à d’autres éditions W
  • 54 heures de travail
  • beaucoup de Business, Marketing, Com…
  • quelques graphistes …
  • et 5 développeurs !
  • 10 coach qui ont fait du mentoring pendant tout le week-end, dont les Duchesses Ludwine et Stéphanie
  • et pour finir 10 jurys leaders en entrepreneuriat

Alors rentrons dans le vif du sujet ! Je vais vous raconter comment s’est passé ce magnifique week-end.

Cet événement a eu lieu au Centre de Recherches Interdisciplinaires en plein cœur de Paris. Rendez-vous prévu le vendredi soir à 18h30 : après un petit passage à l’accueil pour récupérer son t-shirt et le programme, direction la grande salle, où le startup week-end allait commencer.

 

Vendredi, arrivée, projets, équipes, émotion !

Après un petit discours d’introduction où les organisateurs se sont présentés et ont expliqué quelques consignes à prendre en compte tout au long du week-end, ils nous ont proposé un petit jeu histoire de réchauffer les esprits et se mettre déjà dans la peau d’entrepreneurs. Cette épreuve consistait à former des petites équipes dans le public et choisir deux mots d’une liste que l’on avait construit à la volée. Une fois les équipes formées et les mots choisis il fallait préparer un pitch de startup et aller défendre le projet.

 

arrive

 

 

Les “One minute” pitchs  => 32 !

Un par un, tous les porteurs d’idée pour la création de startup sont passés pour exposer son projet en 1 minute. Une trentaine de personnes ont expliqué leur idée pour lancer une startup. J’ai été surprise de la quantité d’idées proposées, je ne m’attendais pas du tout à ça et je dois dire que même si j’étais plus intéressée par certaines idées, toutes méritaient réflexion. Le public écoutait attentivement et prenait des notes utiles pour le vote qui allait suivre cette phase.

 

voting

 

 

La création d’équipes – 10

Finis les pitchs, on s’est tous levé pour voter (4 votes pour 32 pitch / personne) et rencontrer les autres participants et les porteurs d’idée afin d’échanger et affiner nos choix.
Une fois le vote fini, l’organisation a communiqué les 10 idées gagnantes et nous a invité à rencontrer les leaders pour former les groupes de travail. Tous les porteurs d’idée, à l’exception de “Save my Bills”, ont demandé “DES DEVELOPPEURS” pour leurs équipes, un profil de participant qui manquait cruellement. Nous y étions “la perle rare”.
Se décider sur quel projet travailler n’était pas un choix facile, plein d’idées intéressantes mais pas de coup de cœur.

Finalement j’ai rejoint l’équipe “Kiss My Art” qui a pour objectif de mettre en place un écosystème au service de l’accompagnement de jeunes artistes grâce à une communauté alimentée par une sélection exigeante, du contenu de qualité et de rencontres enrichissantes.

 

kissmyart

 

 

 

Samedi, on réfléchit, on discute, les coach arrivent, on pivote !

Dès 9h, la journée du samedi c’était boulot, boulot, boulot ! Toutes les équipes ont travaillé sur leurs business plans et les présentations. On a eu l’occasion de rencontrer les coaches qui ont énormément aidé et apporté des idées aux projets pour les rendre plus réalisables et plus réels. Tout le monde a apprécié  l’efficacité de leurs interventions.

 

travailkissmyart

 

 

Je suis développeuse depuis une dizaine d’années et la plupart de mon expérience est porté sur le backend. Mes compétences de développeuses n’ont pas été très utiles à cette phase (ni pour le MVP). Les besoins techniques de KissMyArt ne dépassaient pas le fait d’avoir soit une petite app mobile soit une landing page que l’on peut réaliser avec des sites déjà existants.

Dans le cadre du weekend le livrable ESSENTIEL est la présentation finale du projet (power point) et le prototype qui peut se réaliser en photoshop. En bref, nous n’avons ni le temps ni le besoin de développer des services back ou des fonctionnalités complexes.

En revanche, dans la plus part de startups le profil du développeur s’avère indispensable dès le départ. Nous sommes là pour imaginer la solution, la mettre en place et aussi pour expliquer l’ampleur technique du projet. Nous avons constaté que la plupart de personnes non techniques ne sont pas conscientes des enjeux derrière des applications que l’on utilise au quotidien. On retrouve la fausse impression que la facilité d’usage implique la facilité de réalisation. 🙂

Le mot des coach :

“C’était mon premier Startup Weekend en tant que coach. J’avais déjà participé l’année dernière au SW de Montpellier comme participante et j’avais adoré l’esprit et la dynamique qui s’en dégageait.

Pour cette édition j’ai rejoint l’équipe Chalkboard, un projet autour de l’accession au savoir et à l’éducation en Afrique. De gros problèmes existent dans les universités pour d’une part accueillir des étudiants (problèmes d’infra, matériel…) mais aussi l’accès simple aux villes disposant d’une université n’est pas toujours faisable pour de potentiels étudiants. Chalkboard veut apporter des cours universitaires certifiants au plus grand nombre via une plateforme de diffusion de cours mise à disposition d’universités partenaires et adaptée au contexte africain.

Lors de mon coaching j’ai essayé d’être un oeil extérieur et d’aider à l’organisation interne de la team pour qu’elle reste efficace et concentrée sur l’essentiel. Ces deux aspects me semblent très important lorsque l’on reste le nez non stop dans un projet sur un week-end avec des inconnus.”

— Ludwine Probst – Cityzen Data, Duchess France Board

Dimanche matin, travail, rush, présentation, répétitions, coaching

Le dimanche matin l’activité continue dans les salles, tout le monde fignole les détails des présentations qui ont lieu l’après midi devant le jury.
A 15h, après la livraison de la présentation, on s’est rassemblé une dernière fois dans la grande salle pour recevoir le jury. Ensuite les équipes ont défilé et dévoilé leur projet. C’était génial de voir ça après avoir assisté aux pitch des idées le vendredi soir. On a pu constater les changements entre les projets initiaux et finaux et comment une idée pouvait devenir une startup.

 

 

travail

Parc’in

 

Dimanche soir, pitch pitch pitch … GAGNANTS !! Cocktail 🙂

Une fois les prez’ finies, le jury est parti délibérer et après un peu plus d’une demie heure ils sont revenus avec leur verdict. Ils ont eu la gentillesse de faire un retour à chaque équipe ce qui a été très apprécié des participants car c’est grâce à ce type de critiques qu’on peut s’améliorer et mieux faire une prochaine fois.



collage

Le mot des coach :

“Chalkboard n’est pas allé sur le podium mais une équipe s’est soudée et ils continuent le projet, très motivés.

Au final ce fût un très beau week-end avec la rencontre de personnes d’horizon et parcours variés. Je trouve ce type d’événements toujours très riche, stimulant et inspirant. Et encore bravo à ceux qui osent se lancer et pitcher !”

— Ludwine Probst – Cityzen Data, Duchess France Board

And the Oscar goes to …

Médaille de Bronze

Etre heureux au travail, c’est possible ! Workup est une plateforme ludique et intéractive dédiée aux 25/35 ans qui donne les outils pour s’épanouir dans leurs vies professionnelles !

Au début leur projet semblait du “déjà vu”, un site d’emploi. Ils ont su pivoter vite et revenir avec une idée fraiche et un pitch final qui a franchement séduit le jury et le public.

La génération Y mérite votre existence ! Good luck !

work_up

Médaille d’argent

Save My Bills met fin à la phobie administrative des professionnels. Notre mission, optimiser et gérer les factures des professionnels.

En partant de l’idée “la phobie de factures”, il faut avouer que le projet était déjà assez réfléchi en amont par les porteurs d’idée (1 marketing, 1 ingénieur développeur) et que le weekend leur a permis de donner un coup de business au projet. Le pitch a été très travaillé, le business plan aussi, et ils ont démontré par des données tirées de google analytics qu’un vrai intérêt existait déjà puisqu’ils ont eu 300 visiteurs uniques sur leur landing page en à peine quelques heures.

On leur souhaite toute la chance pour ce projet ambitieux !!

savemybills

Médaille d’or

Swap-up est une application de troc géolocalisé sous forme de match comme Tinder. Pour tous les objets qui ont trop de valeur pour être jetés mais pas assez pour être vendus.

Le projet le plus original a été le gagnant. L’application mobile prototypé a été montré rapidement dans une vidéo, donc le pitch était très stylé et on pouvait tout de suite voir le produit et ce qu’il pourrait devenir. On a vite imaginé comment le monétiser une fois les utilisateurs conquis par le côté fun et ludique du troc proposé !

Bravo et longue vie à Swap-Up !!

swap-up

5 bonnes raisons de participer !

1. Rencontrer des gens intéressants.

Tous les participants sont très ouverts d’esprit, des personnes motivées par l’entrepreneuriat qui souhaitent apprendre des autres et partager leurs idées et motivations. Tu ne seras pas déçu(e).

equipeOnSharingBox

2. Monter en compétence sur d’autres domaines.

Un des objectifs des personnes qui participent au SW est d’apprendre les étapes et les techniques pour créer une startup. De plus, cela permet de découvrir de nouveaux secteurs d’activité, dans mon cas le monde de l’art.

 

3. Faire travailler sa machine à idées.

Tout le monde en a une. Bien souvent nous n’osons pas assister à ce genre d’événement car nous pensons que nous n’avons pas grande chose à apporter. Bien que la créativité ne soit pas un de mes atouts, elle s’est réveillée au cours du weekend lorsque j’étais sur le terrain en train de faire un brain storming. Dans le cadre approprié, les idées ressortent petit à petit et on peut apporter plus que ce que l’on peut imaginer au départ.

amateur

4. Pitcher une idée.

Si tu as une idée pour monter un business et quitter enfin ton CDI, c’est l’endroit parfait pour la partager. Si en plus tu as de la chance, tu pourras t’entourer d’autres personnes qui s’y sont intéressées, te faire aider par un coach, et avancer sur ton projet d’une façon plus concrète.

 

5. Donner un peu de fraîcheur à ton travail actuel.

Même si tu n’as jamais envisagé la création d’une startup, cet événement est intéressant pour toi. Il peut t’apporter plein d’idées que tu pourras appliquer à ton travail en tant que salarié. J’ai été très surprise car je pensais qu’après un tel week-end passé à travailler comme des malades, je serais épuisée le lundi pour affronter la semaine. Et bien … pas du tout! C’était plutôt le contraire !! J’avais envie d’aller au boulot, de changer les choses que je n’aime pas et d’apporter plus de créativité pour les tâches quotidiennes!

 

Une 6ème et dernière raison pour la route :

vous allez grave vous amuser !!!

shotduchess

RDV au prochain Startup Weekend !!!

Edition makers

 

photofinale

Tags : , ,

Aurea Muñoz développe principalement autour de la plateforme Java depuis 2005. Actuellement en mission chez Pages jaunes, elle est passionnée par les pratiques agiles notamment l’amélioration continue de la qualité du code et intervient sur les sujets autour de Java et l’agilité sous la forme de workshops.

I'm a Software Engineer based in Paris, working at Red Hat. I've joined the Infinispan Team and I contribute to Infinispan, Vert.x and Spring-Boot projects for my work and for fun! I'm a Duchess France Board member. I share knowledge about Java, Infinispan, Vert.x, Scala, Go, MongoDB or Agile Development through formal presentations (Codemotion, Agile France, MongoDB SF, Google Fest W Paris, Geneva JUG ...) or hands-on workshops (Devoxx, Duchess France). I'm passionate about the community contribution, open-source and drama.

Ludwine Probst est développeuse spécialisée dans les données. Elle intervient régulièrement à des conférences autour de l'analyse et processing de données. Enfin elle s'investie énormément dans la valorisation et la mise en relation des femmes de la tech notamment avec ses rôles au sein de Ladies Who Code.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom*

Email

Website

cinq + onze =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer