Les développeuses sous le microscope

Autour de la Marmite

duchess-microscope La dernière session du Paris JUG “le métier de développeur” a bien mis en évidence que le développement est encore vu comme un métier d’homme.

5 speakers, 5 hommes. A la décharge du Paris JUG les femmes qui ont fait leur carrière dans l’expertise technique, fondé un projet Open Source, ou sont devenues directeur technique d’une société un peu importante sont bien rares.

Cette question nous intrigue …

Les employeurs ne semblent pas faire de discrimination à l’embauche, il y a simplement de moins en moins d’étudiantes qui souhaitent faire des études dans cette filière. Une partie des étudiantes une fois dans le monde du travail file rapidement dans des spécialisations non techniques (analyste, testeur, chef de projet).

Quelle en est la raison ?

L’informatique peut être vu comme un travail de fourmi à taper des codes sur son clavier pour faire faire quelque chose à un ordinateur. C’est l’image qu’on peut en avoir mais la finalité c’est de fabriquer des outils utiles et des outils pour des gens, avec des gens. Avec le développement des techniques Agile, l(e)a développeu(r)se du XXIième siècle doit être capable de comprendre un besoin, fabriquer le produit qui répond à cette demande et assurer sa mise en place. Ce métier est de plus en plus un métier où la communication se mêle à la technicité. Alors non on n’est pas rivée à notre clavier.

C’est aussi l’imagerie d’une génération élevée au ZX-80, à Star Wars et à la contre-culture geek un peu puérile. Les quarantenaires aventureux qui ont dompté ces machines pleines de potentiels (mais quand même très limitées à l’époque) ont toujours la larme à l’oeil en repensant à cette époque où on rêvait de plein de choses pour les ordinateurs et pas juste des programmes de gestion. Cette imagerie n’est pas celle des femmes en général mais les femmes ont raccroché les wagons sur les innovations suivantes, Internet et surtout les réseaux sociaux. Alors pourquoi à l’heure du Web on n’en trouve pas beaucoup plus ?

A nous tous de mener l’enquête !

Nous avons décidé de demander aux personnes concernées et pour cela nous lançons une étude. Elle commencera la 7 novembre avec la présentation d’une étude réalisée sur ce sujet par Guillaume Duquesnay et un Open Space pour discuter en deuxième partie.

Vous êtes une femme, vous avez décidé de ne plus coder et de changer de direction, ou de poursuivre votre route technique : venez nous expliquer votre cheminement.

Nous voulons aussi des sujets où les femmes et les hommes peuvent participer :

  • Vous n’avez jamais vu une femme compétente techniquement (si, si, il y en a même qui le disent) venez en rencontrer.
  • Vous voulez absolument une fille dans votre projet, venez échanger sur vos raisons.
  • Vous avez une expérience de projet mixte, positive ou négative, venez en parler.

Ce sont des exemples de thèmes. L’Open Space sera ouvert à toute question des participants.

Cette étude prendra du temps. Nous ferons des sondages, des jeux, des enquêtes pour en savoir plus. Et on se reverra pour des sessions sur ce sujet de temps à autre en alternance avec des sujets techniques.

N’oubliez pas, nous vous attendons toutes et tous le 7 Novembre à l’ISEP

bouton s'inscrire

A bientôt

Tags :

Claude Falguière est coach devops chez Valtech. Son expertise concerne le déploiement et l’analyse des performances. Elle s’intéresse aussi aux langages fonctionnels et aux moyens ludiques d’apprendre l’informatique. Elle est co-fondatrice de Duchess France mais elle s’est mise en retrait pour se concentrer sur la fondation de Devoxx4Kids France et oeuvrer contre les stéréotypes auprès des plus jeunes. Elle est membre du Paris JUG et du comité de programme de Devoxx France en charge du track Future.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom*

Email

Website

19 + 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer