Portrait : Agnès Crepet

Les portraits

agnes_crepet

@agnes_crepet


Qui es-tu ?

Je m’appelle Agnès Crepet, j’ai 32 ans.
Je suis architecte spécialisée dans les technologies Java/JEE, actuellement au sein de la DSI des Laboratoires Boiron.
J’ai une dizaine d’année d’expérience dans le développement Java/JEE.
J’enseigne également à l’Ecole des Mines de St-Etienne, en charge des cours sur les architectures JEE et les frameworks tels que Spring, Hibernate.
J’ai écrit quelques articles dans Programmez sur les cinq dernières années (Tests unitaires, Optimisations Hibernate, JBoss Seam, …)
Je participe au Lyon JUG, au sein duquel j’ai fait une présentation récemment sur l’agilité, un sujet qui m’intéresse particulièrement…
Je suis également présidente d’une association, Avataria qui organise des concerts (rock, musiques électroniques), des expositions… et des Linux Parties!


Qui es-tu ?

Pas d’ordinateur dans la famille (ma mère commence à peine à s’y mettre!), mais des cours de Basic en primaire.
Et plus tard, quelques copains linuxiens m’ont fait découvrir le monde des logiciels libres…

Quel est ton parcours ?

Après un DEA en sciences cognitives spécialisé en informatique/réseaux de neurones artificiels,
j’ai rejoint l’Ecole des Mines de St-Etienne ou j’ai terminé mes études d’informatique spécialisées en réseaux et génie logiciel.
J’ai commencé comme développeur chez un éditeur, puis je suis restée plusieurs années chez SQLI, en tant que consultante/architecte, responsable de la cellule architecture JEE de SQLI-Lyon.
Je suis architecte depuis 2 ans et demi au sein de la DSI des Laboratoires Boiron, refonte du SI, ESB et SOA au programme.

Une anecdote sur le monde du travail ?

Une parmi une pléthore d’autres…Je vais animer une session de formation sur les Design Patterns et Spring…
J’arrive dans la salle avec 10 minutes de retard…
Je demande aux stagiaires si la formation est bien dans cette salle, et on me répond collégialement :
“Oui, on attend encore le formateur”…
Ils ont cru que j’étais l’assistante…

Comment as-tu connu Duchess ?

Cédric Exbrayat (lyon JUG Leader)  m’a parlé de l’initiative.
Au début, sans connaître, je n’étais pas forcément emballée par le côté un peu communautariste « des filles qui font du Java »… Et puis je suis allée découvrir le blog… J’ai lu un certain nombre d’articles qui m’ont plu (notamment celui de Katia qui faisait un retour sur une présentation « DDD vs SOA – Lightweight killer apps with nothing but vanilla Java EE 6)… J’ai aussi découvert quelques parcours de filles que je trouve peu ordinaire et intéressant (des développeuses free lance, même avec peu d’expérience pour certaines !)
J’ai alors vu une réelle motivation à ce type de réseau… Tout d’abord, un vrai intérêt quant au contenu technique, mais également un intérêt du point de vue de la visibilité des femmes dans le monde du développement logiciel.
Je me suis dit que cela pouvait être bien de monter une antenne JDuchess à Lyon!
Peu de filles fréquentent le JUG de Lyon…
Donc je me suis lancée : l’antenne lyonnaise de JDuchess est en train de naître…

Pourquoi as-tu rejoint Duchess ?

J’observe deux choses… Quand on commence à avoir un peu d’expérience, certains ne comprennent pas pourquoi on veut rester dans la technique, pourquoi on ne devient pas chef/directeur de projet… Et quand on est une femme informaticienne, on nous colle tout de suite l’étiquette d’analyste fonctionnel…
J’ai rejoint JDuchess, parce que la technique m’intéresse, même si j’ai plus de 30 ans … et pour montrer qu’il est possible d’être technique et une femme, tout simplement…

Quelles sont les actions qui te tiennent à cœur ?

Je donne des cours d’informatique à l’Ecole des Mines de St-Etienne, pour les cursus spécialisés en informatique. Les classes sont depuis plusieurs années quasi exclusivement masculines… j’aimerais aller sensibiliser les jeunes étudiants, voir les élèves de lycée, au fait que l’informatique n’est pas un métier réservé aux hommes.
Sinon, je veux continuer à écrire des articles dans la presse spécialisée, et proposer d’autres présentations au JUG, ou d’autres évènements tels que le Devoxx

Est-ce qu’il y a un message que tu souhaites faire passer ?

Les petites filles ne continueront à rêver qu’aux princesses si on continue à ne leur mettre que des barbies dans les mains… Une piste de réponse à la question de Claude dans son portrait qui se demandait si les femmes qui font de l’informatique aujourd’hui ont eu des Lego enfant…

Tags :

Tasha est développeuse, architecte d'application et architecte de systèmes d'information, actuellement spécialisée dans le domaine Java EE. Elle travaille comme freelance depuis 1997 et son travail la passionne. Elle est également fondatrice du Brussels Java User Group et elle fait partie du DEVOXX (Belgique) "Steering Committee". A part ça, elle est membre du "Paper Approbation Committee" de la conférence JCertif et membre du JCP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom*

Email

Website

7 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer