Portrait : Ellène Dijoux

Les portraits

Premier | Précédent: 3 – Le mail Suivant: 5 – Le plongeon


Qui es-tu ?


Je m’appelle Ellène Dijoux, je suis développeur Java/J2EE chez Xebia. J’ai également fait du Flex pendant un moment. C’est une technologie que j’apprécie beaucoup et sur laquelle je tente de garder la main au travers de modestes contributions sur developpez.com.


Comment es-tu tombée dans le chaudron ?


Je suis entrée à la fac pour faire des maths et je suis ressortie avec un diplôme en informatique … cherchez l’erreur … Ma première année de formation regroupait 3 matières : les mathématiques, l’informatique et la mécanique. Je ne connaissais pas vraiment l’informatique avant d’arriver là et l’algorithmique m’a tout de suite collée à la peau. Mes bons résultats dans la matière m’ont poussée à poursuivre là dedans.


Quel est ton parcours ?


J’ai tout simplement fait la fac à Toulouse et j’ai conclu le tout par un Mastère d’Ingénierie en Système d’Informations (IUP ISI). J’ai ensuite travaillé chez GFI Toulouse pendant un an. Puis j’ai pris la décision d’aller sur Paris pour de meilleures opportunités. Et ça fait maintenant deux ans que je travaille chez Xebia.


Une anecdote sur le monde du travail ?


Lorsque j’ai commencé à bosser il y a bientôt 3 ans, un chef de projet voulant bien faire a voulu me donner quelques conseils pour mon avenir. Je lui ai donc confié que je souhaiterais poursuivre dans la technique car cela me passionne. Et ce dernier m’a gentillement conseillé de penser à autre chose que la technique car ça demande beaucoup de boulot. Et avec un mari et des enfants je n’aurai jamais le temps de me tenir à jour sur les dernières nouveautés. Faire de la qualité était selon lui plus adapté à mon avenir. Son conseil qui se voulait honnête et sincère m’a beaucoup motivé à poursuivre dans la technique. Et jusqu’à maintenant j’en suis toujours accroc :) .


Comment as-tu connu Duchess ?


J’ai connu les Duchess Holland par Michael Figuière. Il a rencontré Clara Ko lors d’une des soirées des Duchess Holland où il accompagnait son amie. Il a proposé de me la présenter lors de la conférence Devoxx qui a eu lieu l’année dernière. Dans la foulée, j’ai pu rencontrer Mathilde toujours par l’intermédiaire de Michael !


Pourquoi as-tu rejoint Duchess ?


Depuis que je suis arrivée sur Paris, je me sentais un peu seule. En effet, mes collègues étaient tous des hommes. De plus je suis plutôt réservée et j’avais beaucoup de mal à aller vers les quelques filles que je pouvais voir au ParisJug. Le besoin de vouloir comparer mon expérience en tant que femme dans ce milieu m’a motivé à rejoindre les autres pour démarrer l’aventure. Depuis j’ai rencontré des femmes formidables qui m’inspirent à rester dans cette voie.

Quelles sont les actions qui te tiennent à coeur ?


L’AvantJug a été une bonne occasion dés le début de rencontrer de nouvelles têtes. Tout au début principalement féminin, il est maintenant plus ouvert aux hommes qui nous soutiennent. Cela m’a permis de rencontrer des personnes intéressantes et très sensibilisées à notre cause.
Nos articles : les retours que l’on a eu sur nos articles via Twitter par exemple sont une bonne motivation pour continuer. Cela nous rend plus visible et notre travail est respecté. (Merci à tous pour vos retours !)


Est-ce qu’il y a un message que tu souhaites faire passer ?


Hommes ou femmes n’hésitez pas à nous rejoindre pour nous rencontrer, partager vos expériences par l’AvantJug ou les divers évènements auxquel
s nous participons.

Premier | Précédent: 3 – Le mail Suivant: 5 – Le plongeon

Tags :

Créée en 2010, Duchess France ​est une association destinée à valoriser et promouvoir les développeuses et les femmes avec des profils techniques dans l’informatique, pour leur donner plus de visibilité, mais aussi contribuer à faire connaître ces métiers et créer des vocations. Les Duchess France sont présentes dans les conférences européennes pour représenter et partager leurs expertises. Une des missions des Duchess France est également d'inciter et d'accompagner des femmes à prendre la parole dans le cadre de ces conférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom*

Email

Website

20 − 17 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer