Portrait : Katia Aresti

Les portraits

Premier | Précédent: 11 – La roadmap Conclusion


Qui es-tu ?

Je m’appelle Katia Aresti Gonzalez – j’ai deux noms de famille car je suis espagnole. Je suis développeur (-euse si vous souhaitez) senior Java/J2EE chez Xebia. J’ai 5 ans d’expérience professionnelle avec la plateforme Java. Je suis passionnée de développement de software.


Comment es-tu tombée dans le chaudron ?

Quand j’avais 17 ans, étant au lycée on devait choisir d’étudier une troisième langue – français – ou bien l’informatique. J’ai choisi l’informatique car honnêtement à cet époque je n’avais aucun intérêt pour la langue de Molière 😉 , et au contraire j’aimais beaucoup les ordinateurs. Pendant ces cours, j’ai appris un peu de programmation en Pascal. Cette expérience a été déterminante dans mon choix après le bac.

Quel est ton parcours ?

J’ai étudié l’informatique à l’école d’ingénieurs de Deusto  (Bilbao – Espagne, Septembre 2000 – Juin 2005).
Quand j’ai fini mes études, mon tuteur  m’a offert un stage à l’unité d’investigation et développement à l’université pendant 6 mois. Après mon stage on m’a proposé un poste fixe, mais j’ai décidé de partir à Madrid. Je voulais travailler dans une boîte internationale et préparer ainsi le chemin pour réaliser une mutation vers un autre pays.

Je suis tombée chez Sopra Group. Au bout de trois ans de travail nearshore – offshore au sein des équipes françaises et pour des clients français, réaliser une mutation à Paris me semblait le plus logique. Et voilà que j’y suis depuis Janvier 2009.


Une anecdote sur le monde du travail ?

Récemment, lorsque j’ai parlé des JDuchess au travail, un collègue m’a dit : “Je vais vous dénoncer pour discrimination sexuelle”. Je lui ai donc signalé qu’il devait plus s’informer car toutes les actions qu’on réalise au sein de JDuchess n’étaient pas réservées qu’aux femmes, mais au contraire, que c’était ouvert à tout le monde (l’avant JUG, le calendrier des conférences, le groupe de travail SCJP etc.). Là, il a commencé à rigoler comme un fou, il était mort de rire. Ensuite il me balance : “Ah bon ??! Aussi pour les garçons ?? Et est-ce qu’on peut y assister même si on n’est pas célibataire ?!”.

Comment as-tu connu Duchess ?

Mon collègue architecte Laurent Guérin est toujours au courant des dernières nouvelles, il suit beaucoup l’actualité. Il m’a mis sur la piste de comment se tenir au courant ici en France, notamment à Paris, en me faisant découvrir l’existence des JUGs et les blogs intéressants.
Un matin de début Mars, j’arrivais au boulot et soudain il m’a dit : “Tiens Katia, j’ai trouvé le groupe pour toi.” Il m’a passé un lien, et là j’ai lu l’annonce de la création de JDuchess France. Sans plus y réfléchir, je me suis directement inscrite sur le groupe google.

Pourquoi as-tu rejoint Duchess ?

En travaillant  avec Laurent et ensuite avec JDuchess j’ai finalement trouvé la motivation pour participer plus activement dans la communauté JUG parisienne. J’ai rencontré des filles extraordinaires avec le même profil professionnel que moi, mais aussi avec plus d’expérience que moi, qui continuent dans la technique. Cela est vraiment encourageant, et elles me font beaucoup progresser.

Quelles sont les actions qui te tiennent à cœur ?

La préparation des sujets des JUG et l’écriture des articles techniques (merci pour vos retours !), l’organisation du groupe de travail SCJP et motiver les gens non seulement en France mais aussi en Espagne à faire la même chose que nous !

Est ce qu’il y a un message que tu souhaites faire passer ?

Filles comme garçons, continuez à faire du travail technique ! Maintenez-vous au courant, participez aux conférences et investissez vous dans la communauté ! Tout le travail que vous ferez pour les autres reviendra aussi sur vous (et même plus).
Premier | Précédent: 11 – La roadmap Conclusion

Tags :

Créée en 2010, Duchess France ​est une association destinée à valoriser et promouvoir les développeuses et les femmes avec des profils techniques dans l’informatique, pour leur donner plus de visibilité, mais aussi contribuer à faire connaître ces métiers et créer des vocations. Les Duchess France sont présentes dans les conférences européennes pour représenter et partager leurs expertises. Une des missions des Duchess France est également d'inciter et d'accompagner des femmes à prendre la parole dans le cadre de ces conférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom*

Email

Website

3 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer