Tag :Neo4J

Retour sur le Hands On Neo4J

Qu’est-ce que c’est que Neo4J ?

Neo4J fait parti des bases de données NoSQL que l’on peut diviser en 4 catégories:

  1. les bds se basant sur le couple « clé-valeur » qui ont été définies par le Dynamo d’Amazon. Ces base se traduisent généralement par une collection globale de clé-valeur. Exemple : Riak, Voldemort
  2. les bds se basant sur les colonnes : ce sont celles qui ont été définies par Google dans son Big Table. Exemple : Cassandra, Hbase
  3. les bds se basant sur les documents. Ces bases se sont inspirées de Lotus Notes. Ce sont des collections de clé-valeur. Exemple : MongoDB, CouchDB.
  4. les bds se basant sur les graphes qui sont inspirés de la théorie des graphes et celle d’Euler. Ces bases mettent en œuvre des nœuds et des relations. Exemple : :Neo4j, Flock DB utilisé par Twitter.

Les graphes représentent le meilleur choix pour stocker des gros volumes de données complexes et très connectées et vu le nombre de solutions hétéroclites qui apparaissent sur le marché, des entreprises comme BluePrints qui essaie de mettre en place un langage commun aux bases de données graphes.

Il existe une différence entre une modélisation relationnelle et une modélisation graphe:

Exemple d’une modélisation relationnelle

relationnel

Ce qui se traduit en graphe comme suit.
graph

Ainsi, la table person-group qui n’a aucune valeur fonctionnelle est remplacée par une simple relation entre le nœud personne et un nœud group.

Le graphe Neo4J a une architecture basée sur 2 couches: le Traversal Framework qui défini comment je traverse le graphe et le Graph Matching qui défini  ce qui m’intéresse. La direction des nœuds se définie par le requêtage.

Neo4j utilise Cypher pour requêter la base. On peut requêter le graphe de 2 manières: BFS qui signifie breath for search et permet de faire de la recherche en largeur, et DFS qui signifie depth for search et permet de faire de la recherche en profondeur.

Vous pouvez retrouver la présentation de neo4j de Florent et Olivier ici: http://www.lateral-thoughts.com/DevInLove/prez/#begin

L’atelier réalisé lors du Hands On consistait à implémenter un concurrent à GIT : BIRGITT. Le code source utilisé lors de l’atelier se trouve sur Githup : https://github.com/LateralThoughts/hands-on-neo4j.git.

Pour chaque exercice, il faut faire un chekout –f nomExercice afin de repartir d’un support adapté. Les exercices sont définis sous un format de développement TDD. Donc, chaque exercice consiste à faire passer les TU définis avec TestNg. Chaque exercice aborde un point de Neo4j. Ainsi, Le premier exercice consiste à créer un nœud (projet) Birggit avec des labels et à s’assurer qu’on le retrouve bien.

Merci encore à Florent Biville et Olivier Girardot pour leur présentation de Neo4J.

Hands-On Neo4J

Pour cette rentrée de Septembre, les Duchess vous invitent à une soirée Neo4J !

Neo4J n’a rien à voir avec NeoGeo, comme certains pourraient le croire 😉 Non, Neo4J est une base de données un peu particulière, puisqu’elle est orientée graphe, modèle qui peut paraître déroutant mais qui offre une flexibilité presque sans égale.

Venez vous familiariser au travers de cette soirée avec LA base de données graphe Neo4J open source et revisitez la façon dont vous modélisez vos données !

Lire la suite

Retour sur l’Open Space NoSQL

autour de la marmite

Jeudi dernier avait lieu à l’ECE une soirée Autour de la Marmite sur le thème NoSQL : quelle base pour quel usage ?
Claude a commencé par nous rafraîchir la mémoire en nous re-présentant brièvement les différents types de base NoSQL dans une petite intro à la soirée (voir sur slideshare) à la soirée, puis les speakers ont eu cinq minutes chacun pour nous parler de la base qu’ils affectionnent le plus et des outils d’administration de celle ci.
Après ces présentations, les questions étaient nombreuses et nos participants ont pleinement profité de la possibilité de mettre en concurrence nos speakers pour obtenir toutes les réponses qu’ils souhaitaient 😉
Une heure et demie de discussion plus tard, tout le monde y voyait plus clair, le moment était donc venu pour nos participants de se répartir en plusieurs ateliers en fonction de la base qu’ils avaient envie de découvrir. L’occasion pour les speakers de leur faire quelques démos et de parler API et outils de gestions plus en détails.
Le sujet est tellement passionnant que nous n’avons malheureusement pas pu tout aborder en une soirée et nous avons donc été obligé de poursuivre la discussion lors de la 3ème mi temps 😀

Quelques liens utiles pour aller plus loin avec Neo4J:

Et pour aller plus loin avec GemFire / SqlFire :

Et pour finir les photos de la session sont en ligne.

Open space NoSql

autour de la marmite

Comme nous vous l’avions annoncé dans un précédent article, nous organisons jeudi prochain une soirée Autour de la Marmite sur le thème NoSql : quelle base pour quel usage ?

Les speakers

Pour commencer avec les idées claires, Claude Falguière nous représentera rapidement les différentes bases de données NoSql et leurs implémentations puis ce sera à nos speakers de vous présenter les bases et outils d’administration qu’ils affectionnent le plus pour vous permettre d’aller plus loin sur la question :

L’open space
 
Comme toujours le reste de la soirée est à la disposition des participants : les présentations vous ont séduites mais vous avez encore quelques doutes ? Vous avez maintenant l’eau à la bouche et aimeriez bien voir quelques démo de code pour telle ou telle base ? A vous de jouer ! Proposez, votez et échangez sur les sujets qui vous intéressent ou participer à des minis ateliers avec nos speakers.
 
Pour participer
 
Pour assister à la soirée qui aura lieu le jeudi 25 octobre à partir de 19h30 à l’ECE, que nous remercions pour son accueil, il vous suffit de vous inscrire sur EventBrite.
Si vous souhaitez venir présenter une base NoSql ou des outils permettant de les gérer, il n’est pas trop tard ! Pour cela, il suffit de nous envoyer un mail à duchessfr@gmail.com avec le titre « Open Space NoSql » et de nous indiquer de quelle base vous viendrez nous parler.
 
ECE

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer