Tag :Scala

Rencontre avec Daniela Sfregola, tech-lead et experte Scala

L’an dernier j’ai eu l’occasion de faire partie de l’équipe du CFP de ScalaIO. C’est là que j’ai eu l’occasion de rencontrer Daniela Sfregola, tech-lead et développeuse Scala basée à Londres, d’origine italienne. Elle est très active dans la communauté Scala et intervient régulièrement autour des sujets tels que Property Based Testing ou Cats. Lire la suite

Rencontre avec Amira Lakhal

amira_lakhalNous continuons notre série d’interview avec le portrait d’Amira LAKHAL, développeur Java chez Valtech et membre très active de la team Duchess France.

Agnès: Peux-tu te présenter, ton métier, ton parcours? As-tu des activités geeks extra-pro?

Amira: Je m’appelle Amira LAKHAL. Je suis développeuse Java à Valtech Paris. Je suis passionnée d’Agilité et de langages fonctionnels. J’ai suivi un cursus assez classique: après un baccalauréat scientifique, j’ai intégré un IUT et ensuite une école d’ingénieur. Je suis aussi membre de l’association Duchess France depuis quasiment le début et je fais partie du bureau il y a bientôt deux ans.
Mise à part le développement informatique, je pratique un peu de sport et plus précisément le running. D’ailleurs, je fais partie de l’équipe Duchess qui va courir les 10Km organisé par Nike, le 9 Juin prochain.

Agnès: Qu’est-ce qui t’a donné le goût de ce métier ?

Amira: Mon histoire avec l’informatique a débuté très tôt. Etrangement, comme la plupart des développeurs, j’étais accro au légo. Après avoir collectionné diverses séries de Lego, j’ai eu droit à mon premier PC à douze ans. Mes premières instructions étaient des commandes DOS pour lancer mon premier jeu sur disquette. C’est ainsi que ma passion pour l’informatique est née.

Agnès:  Quelles sont les dernières présentations que tu as données? Les prochaines?

Amira: J’ai co-animé avec Duy Hai Doan des présentations et hand’s on autour de Cassandra. Le but de ces présentations est faire découvrir aux débutants les différentes caractéristiques de cette solution NoSQL et de donner un exemple d’usage à travers l’atelier pratique.

Je vais aussi co-animer, avec Ludwine Probst, une session autour de Spark et Cassandra. La présentation aura lieu au Geneva JUG fin Avril.

Agnès: Qu’est-ce que t’apportent ces présentations ? Quels sont tes trucs pour te préparer?

Amira: Faire une présentation est un exercice qui nécessite beaucoup de préparation. Il y a d’un côté la préparation du sujet : des recherches, des tests, des analyses etc… et puis aussi l’entrainement sur la présentation orale : la création du support, de l’enchainement et le respect de la durée.

Ce n’est donc pas facile mais si on est motivé, on peut apprendre et gagner en expérience sur les présentations.

De mon côté, quand je prépare une présentation, je la répéte plusieurs fois avant de la faire devant le public. Mes répéti

Hands-On Spark

Pour ce premier Hands-On Duchess de l’année vous proposons de venir découvrir Apache Spark le 10 mars dans les locaux de Blablacar lors d’une session de code en Java et/ou Scala (à vous de choisir ! les deux seront disponibles). Les inscriptions sur font sur Meetup.

IMG_6940

Spark, c’est quoi ?

Apache Spark est un projet open source, codé en Scala et initialement créé a l’universite de Californie à Berkeley en 2009.

C’est un framework qui permet de faire de l’analytics sur de gros volumes de données en faisant ses traitements principalement en mémoire mais aussi sur disque, avec des performances largement supérieures à la plupart des outlis Big Data, comme Hadoop.

Spark est particulièrement intéressant pour des traitement itératifs, que l’on retrouve beaucoup en Machine Learning.

 

La soirée

Le but de ce Hands-On est de vous faire manipuler l’API de Spark, son shell, et découvrir les API de l’écosystème de Spark : Spark SQL, MLlib (Machine Learning) et Spark streaming au travers de plusieurs exercices.

Le Hands-On sera disponible en Java et Scala.

 

Prérequis pour la soirée

  • Java 8 (pour bénéficier des lambda expression), si vous voulez coder en Java
  • Scala, pour ceux qui veulent utiliser l’API Scala
  • un IDE (intelliJ, eclipse…) et Maven installé
  • Une machine avec au
  • moins 4Go de RAM

 

Le pair-programming sera largement encouragée lors de cette soirée, donc pas de panique si vous oubliez votre laptop !

 

Speakers

me

Ludwine Probst est Data Engineer chez Cityzen Data, où elle travaille sur du Machine Learning et du traitement de gros volumes de données temps réel notamment avec Spark.

 

sam

Sam Bessalah est développeur freelance passionné de systèmes distribués, et de tout ce qui tourne autour de la data. Il co-organise le meetup du Paris Datageeks.

 

 

Rendez-vous le 10 mars chez Blablacar avec votre laptop à partir de 19h15. La soirée débutera à 19h30 précise !

BlaBlaCar

Merci à notre hôte Blablacar de nous accueillir et nous offrir boissons et pizzas.

 

Scala.IO

scalaio_black

Scala.IO organise cette année sa deuxième édition autour de Scala. Le programme a été publié depuis début Septembre et est accessible autant aux débutants qu’aux confirmés. Cette année, parmi les orateurs se trouvent une Duchess, Ludwine Probst, qui va nous parler Machine Learning avec Spark.

Vous aussi, vous êtes intéressés pour y aller ? Alors voici quelques informations pratiques :

Quand ? Les 23 et 24 Octobre 2014

Où ? Aux salons du Tapis Rouge

Comment ? Tout est détaillé sur leur site.

Il reste encore des places également éligibles au DIF mais il ne faut pas traîner les inscriptions se terminent le 3 Octobre 2014.

Nous serons quelques unes à venir alors nous espérons vous retrouver là-bas.

Les mains dans le code avec Scala

Les Duchess vous invitent pour ce premier « Les mains dans le code » de l’année à venir découvrir un nouveau langage tournant sur la JVM : Scala.

Scala

Scala est un langage de programmation créé au sein de l’EPFL par Martin Odersky au début des années 2000. Ce langage a la particularité d’intégrer à la fois le paradigme de la programmation orienté objet et celui de la programmation fonctionnelle. Il offre notamment la possibilité d’écrire du code de façon concise et élégante, et d’être type-safe.

Lire la suite

C’est la rentrée !

C’est la rentrée, Duchess reprend ses activités après la pause estivale.

Enfin presque une pause parce que WordPress a été mis à jour pendant l’été.

Un nouveau thème, une police plus agréable, un nouvel habillage avec plus de couleurs et quelques nouveaux bugs qu’on essaie de résoudre. Le site a maintenant des sections accessibles par les onglets juste au dessus des articles. Vous pourrez y trouver les informations plus permanentes (qui nous sommes, comment nous rejoindre, nos actions) et une section dédiée à La Marmite. J’espère que vous aurez encore plus de plaisir à nous lire.

Le blog ça n’est pas tout. Une communauté c’est aussi se retrouver pour discuter ensemble de notre métier, des nouvelles technologies et rencontrer d’autres Duchess.

Et cette rentrée s’annonce chargée.

D’abord l’Avant JUG le 13 Septembre comme d’habitude à 18h juste avant le Paris JUG. Si n’êtes pas encore inscrit(e)s tout est indiqué .

Ensuite, le JUG Summer Camp le 16 à La Rochelle. La mer, les bateaux et bien sûr tout le nécessaire pour bien prendre la mer : du Java 7, du JavaEE, du cloud, de l’Hibernate, de l’OSGI et les keynote d’Antonio Goncalves et Nicolas Martignole.

Et ensuite ? La marmite #3 le 19 Septembre.

Au menu un Hands On sur Node.js et un Open Space pour discuter bonnes pratiques et meilleures recettes de développement.

Pour le Hands On Node.js, Mathilde a fait un article de présentation. Si vous êtes intéressés, c’est par là qu’il faut commencer surtout que cette fois ci il y a quelques pré-requis.

Alexandre Bertails nous rejoindra à l’Open Space et on va probablement beaucoup parler Scala, Semantic Web, standardisation du Web et W3C. Pour ceux qui auront raté le débat Scala/Python au PSUG jeudi 15 Septembre pour cause de route vers la mer (euh pardon, le JUG Summer Camp) ce sera aussi l’occasion de revenir sur ce débat.

A partir de cette session, nous allons mettre en place une consultation sur Google Moderator pour l’Open Space. Si vous voulez proposer un sujet créez une suggestion et si un sujet vous intéresse vous pouvez le signaler en votant.

Et c’est tout ? Non, mais le reste on en parlera lors de la marmite et on vous tiens au courant.

S’inscrire à la Marmite

Devoxx 2010

devoxx10-120x240-blackDevoxx est une conférence européenne indépendante qui porte sur les technologies Java/JVM . Organisée en Belgique, à Anvers, elle nous permettra d’entendre du 15 au 19 novembre 2010 des speakers de haut niveau. Un peu moins de 3000 développeurs venant de plus de 40 pays différents s’y retrouvent chaque année.

Les conférences

Les University Days.

Les 2 premiers jours sont appelés les University Days. On y retrouve principalement des ‘University Talks’, des conférences de 3 heures qui abordent un sujet en profondeur. Il y a à chaque fois plusieurs conférences sur un même créneau horaire. Les sujets sont variés, la plupart sont techniques. Ainsi, on retrouve des sujets :

Chacun peut participer à 2 sessions de 3 heures par jour, une le matin et l’autre en début d’après midi. Ensuite, place aux ‘Tools in action’. Ce sont des petites sessions de 30 minutes qui permettent aux speakers de nous faire découvrir un outil auquel ils ont participé. Les sujets sont variés, d’une présentation de spring developer tools (que j’apprécie énormément au quotidien), à visual VM (outil de monitoring) en passant par Apache Mahout.
Entre 19 et 22h, ont lieu des BOF (Bird-of-a-Feather) qui diffèrent beaucoup de tous les autres types de conférences.
Elles réunissent peu de personnes et sont beaucoup plus informelles. Elles sont généralement menées par un ou deux speakers de manière libre. Parfois, il y a une brève présentation puis des questions, parfois ce sont des discussions ouvertes sur un sujet précis. Actuellement, le planning n’est pas finalisé sur les BOFs.

Les Conference Days

Pour les 3 jours suivants, du mercredi au vendredi, le format diffère. Les conférences  ne sont plus de 3 heures mais d’une heure : cela permet de voir bien plus de sujets différents mais de manière un peu plus superficielle. Les sujets là encore tournent autour des mêmes thèmes dans 5 salles différentes. Les sessions ‘Tools in action’ disparaissent au profit des Quickies, qui durent 15 minutes pendant la pause déjeuner.

Duchess à Devoxx

Les duchess seront présentes toute la semaine à Devoxx et plusieurs nationalités seront présentes (France, Belgique, Hollande …). Le jeudi soir, les Duchess organiseront une BoF pour discuter en petits groupes (6) autour de sujets choisis sur le thème ‘Les femmes dans l’informatique‘.

Ce que j’aime à Devoxx

Pour un prix raisonnable, Devoxx apparait comme un des principaux rendez-vous européen. Les speakers y sont accessibles et l’organisation bien rodée. En une semaine, cela permet d’améliorer fortement sa ‘culture générale Java’, surtout si l’on est débutant. Anvers n’est qu’à deux heures de Paris en Thalys, les hôtels y sont à un prix abordable. Bref, pour un investissement moyen, cela permet vraiment de progresser au niveau technique et de rencontrer énormément de monde, ce qui est toujours un avantage. Certaines SSII l’ont bien compris et y envoient chaque année plusieurs consultants.  Ceux qui n’ont pas une entreprise pour les y envoyer peuvent tout à fait se le permettre au niveau financier. Les conférences sont bien sûr des endroits où l’on apprend beaucoup, mais toutes les discussions ‘off’ pendant la pause déjeuner ou autour d’une bière le soir permettent d’avoir des retours d’expérience très intéressants.

Infos Pratiques

Au niveau de la gestion à proprement parler, pour ceux qui assiste aux University Days, deux possibilités : soit dormir sur place le dimanche soir, soit il est tout à fait possible de prendre l’un des premiers Thalys, de passer à l’hôtel si celui ci est proche de la gare et en ne perdant pas de temps de prendre le tramway pour assister aux premières sessions.
Pour les hôtels, les français semblent se regrouper cette année à deux endroits différents : l’Agora (qui devient à partir d’octobre le ‘all seasons Antwerpen City Center’) et le Park Inn qui sont tous les deux placés juste à côté de la gare. Il vaut mieux éviter de prendre les hôtels qui semblent plus proche de la salle pour deux raisons : ils sont mal desservis en transport en commun et cela veut dire également que vous ferez le chemin seul le soir et le matin.
L’année dernière, le petit déjeuner était compris dans la conférence, tout comme le repas du midi.
Au niveau du train du retour pour le vendredi, beaucoup prennent les thalys de 14h30 ou de 15h30, et certains y restent le week end pour découvrir la Belgique !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer