Un petit coup de pouce pour Devoxx ?

Coup de coeur, Les communautés, Les conférences

Devoxx France a ouvert depuis plusieurs semaines déjà son Call For Paper. L’année dernière quelques femmes ont proposé et ont été acceptées. Parmi elles, il y avait :

Cette année vous aussi, vous avez une idée de sujet mais vous hésitez ? Que vous soyez sur Paris ou ailleurs, Duchess France peut vous aider !

Pour tous les talks qui seront pris, on vous propose de les roder avec nous en petit groupe (soirée “privée”) que ce soit sur Paris, sur Lyon ou via Skype pour celles qui habitent dans une autre ville. On s’organisera en fonction de chacune pour que tout le monde puisse passer au moins une fois. Un bon moyen pour s’entrainer et progresser pour être prête le jour J !

Nous pouvons aussi vous conseiller dans la rédaction de votre réponse au Call For Paper!

Et une fois n’est pas coutume, ces soirées sont réservées aux femmes.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires ou via mail duchessfr ou encore sur notre Google Groups.

Un dernier rappel, le Call For Paper se termine le 31 janvier ! https://cfp.devoxx.com/

 

 

Tags : , , ,

Mathilde Lemée est développeuse et CEO de SoFizz : Envie de courir avec quelqu’un ? Voir une expo ? Ou découvrir un nouveau bar ? Et vos amis ne sont pas disponibles ? => http://www.sofizz.com Elle a crée le projet FluentLenium, wrapper autour de Selenium et a fait plusieurs missions autour du bigdata (terracotta, bigmemory …). Elle a co-fondé les Duchess France pour connecter et rendre visible les femmes travaillant dans le monde Java.

Commentaires

  • Gabriel K dit :

    (disclaimer : je fais partie du comité de programme de Devoxx France, ces propos reflètent ma propre réflexion, je n’oserais pas parler au nom des autres)

    Super idée!! Merci beaucoup pour cette initiative pour je l’espère aidera celles qui auront la joie de faire un talk
    A ce propos, n’hésitez pas! Proposez! Proposez! Le cfp de Devoxx est fait pour accueillir toutes les personnes qui veulent parler technique et de sujets qui les intéressent. Il n’est pas question d’âge ou de sexe ou d’expérience.

    Pour dire vrai, en tout cas à mes yeux (je n’engage que moi en disant cela) c’est un peu le contraire. Devoxx France est la conférence des développeurs français (au sens large, disons: francophones). 75% des présentations sont en français, c’est un espace réservé pour nous tous. Les stars américaines (ou autres) ont leur place bien sûr mais celle-ci est plutôt restreinte. Il y a donc de la place pour se lancer, parce qu’il y a pas mal de slots.
    L’an dernier, au moins deux conférenciers ont fait leur premiers pas à Devoxx, David Pilato et Camille Roux (ce sont les deux premiers qui me viennent en tête, pardon aux autres) et ça a été avec pas mal de succès.

    Pour celles et ceux qui auraient envie de proposer quelquechose pour le première fois mais ne se sentent pas de tout de suite rentrer dans la forme traditionnelle de la “grande conf’ d’une heure” vous pouvez proposer des conférences d’une demi heure ou d’un quart d’heure. C’est par un quickie d’un quart d’heure qu’Antonio Goncalvès a commencé sa carrière. et il ne s’est pas arrêté là, le bougre, maintenant il organise Devoxx qui justement propose cette possibilité à tout le monde de faire une présentation d’une quart d’heure.

    Enfin, un petit mot aux femmes, aux filles, aux duchesses, aux développeuses : venez! Proposez ! N’ayez pas peur! Franchement, il n’y a pas de différence entre une femme et un homme dans le domaine de l’informatique. Il y a des gens plus ou moins passionnés, plus ou moins compétents, mais la différence entre hommes et femmes est avant tout le reflet de nos habitudes.
    Je vais même renverser le propos : il n’y a pas beaucoup de femmes dans l’IT et elles ne sont pas aidées? Cela veut dire que celles qui sont dans l’IT sont bien souvent très fortes, souvent meilleures que les gars – sinon elles ne seraient pas là. Donc si, mesdames, vous êtes là, c’est que vous avez quelque chose à dire, quelque chose à faire partager, à transmettre. Alors si vous en avez envie, il suffit de vous lancer. Et la nave va

  • David Pilato dit :

    Merci Gabriel pour la citation.

    Osez ! Ça fait un peu flipper de s’exposer publiquement mais là, vous ne prenez aucun risque.

    1/ si vous êtes sélectionnée, c’est que le comité estime le sujet très intéressant parmi les centaines de sujets proposés.
    2/ les JDuchess proposent des répétitions et c’est vraiment très très important pour arriver confiante à Devoxx.

    J’avais pour ma part la chance d’avoir pu répéter mon talk en interne au boulot 3 fois et entre la première version et le talk qui a eu lieu, il y a 90% de réajusté ! Gabriel a également relu la présentation et a fait des remarques très logiques et constructives.

    Donc, les risques de vous exposer sont très faibles.
    Par contre, les gains sont énormes. Proposer un CFP, c’est déjà faire parler de soi et provoquer des débats dans le comité de sélection.
    Être retenue, c’est se faire connaître par les autres et cela peut accélérer aussi votre carrière.

    Donc, vraiment, jetez-vous à l’eau ! Osez !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nom*

    Email

    Website

    cinq × cinq =

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer